Enserb.fr » Divers » Mèche de cigarette électronique : que faut-il en savoir ?

Mèche de cigarette électronique : que faut-il en savoir ?

Pour fonctionner convenablement, une cigarette électronique a besoin d’un ensemble d’accessoires. L’un de ces composants est la mèche qui joue d’ailleurs un rôle important en matière de performance de votre équipement. Voici ce qu’il faut savoir à ce sujet.

La mèche de cigarette électronique : qu’est-ce que c’est ?

Une mèche ou une résistance est un élément de la cigarette chauffé grâce à la puissance de la batterie. En se chauffant, elle entraîne par la même occasion le liquide qui se trouve dans le réservoir afin que ce dernier produise de la vapeur. La résistance est généralement composée d’un fil résistif qui représente la partie métallique permettant de chauffer le liquide et d’une mèche.

Cette dernière représente la partie qui sera en contact avec le liquide à chauffer. La résistance dispose également d’une borne positive et d’une borne négative qui facilitent le passage du courant électrique. En outre, elle possède une valeur exprimée en Ohm qui permet d’avoir les performances adéquates au niveau des saveurs, de l’intensité de vapeur et de la sensation dans la gorge.

Pour faire un bon usage de cette mèche, il est important de régler la cigarette électronique en fonction de la valeur de la résistance. La réalisation d’une bonne mèche repose sur le choix des différents accessoires qui la compose. Vous pouvez choisir des fils en nickel chrome, en inox ou en titane. Quant aux mèches, il existe une panoplie de matériels qui permet de les fabriquer. Elles peuvent être en fibre de verre, en fibre de silice, en coton (bio, fonty ou bacon) et en fiber freaks.

Comment utiliser convenablement une résistance de cigarette électronique ?

La mèche est la partie de la cigarette qui est en contact direct avec le liquide, ce qui fait qu’elle subit différentes variations dues au changement de température. Il s’avère nécessaire de faire un bon choix de matériel afin d’en profiter pendant longtemps. Pour cela, vous devez choisir des résistances capables de s’adapter à votre cigarette électronique.

La plupart des appareils sont dotés de résistances d’origines qui leur conviennent mieux. Toutefois, vous devez faire un ajustement idéal entre la puissance de votre cigarette électronique et la valeur fonctionnelle de la résistance. Le guide d’utilisation qui est livré lors de l’achat de votre équipement vous permet de faire de tels réglages sans difficulté.

De plus, certains modèles de cigarettes ajustent automatiquement la puissance de la batterie pour convenir à la valeur de la résistance. Par exemple, il y a des modèles électroniques qui sont équipés d’une protection électronique qui sert à réduire les risques d’utilisation de résistances trop faibles.

Cette fonction permet de maintenir à un bon niveau la puissance de la batterie et par la même occasion de prolonger la durée de vie de votre appareil. D’un autre côté, vous avez des modèles mécaniques qui sont composés de vapoteurs capables de mesurer et de régulariser cette variation.

Par ailleurs, pour un bon usage de votre cigarette, il est plus convenable de le doter d’une résistance ayant une valeur supérieure à 0,5 ohm. Pour une résistance inférieure à 0,8 ohm, il faudrait plus de puissance afin d’avoir une bonne performance. Il y aura un effet contraire lorsque la résistance sera supérieure à 1,5 ohm.